Catégories
Freelance

Chère banque : tes conditions d’usage de compte

La banque et le travailleur indépendant : une relation de confianceJ’avais bien vu passer ces nouvelles conditions en avril, mais n’arrivais pas à croire que ça serait appliqué par ma banque en ligne adorée – ING -à qui je n’avais rien à reprocher jusqu’ici, et pour qui je faisais de la pub en vantant que, en 2 ans, elle ne m’avait pas prélevé le moindre centime.

Ça y est, c’est la fin de la lune de miel, ING m’a déçu .

Au-delà des quelques euros que ça vient de me coûter, je trouve le motif très arbitraire et tout-à-fait stupide, pour ceux qui comme moi bossent en indépendant .

L’obligation de verser 1200€ tous les mois, ou 3600€ par trimestre ( quitte à ce que ça ne reste que 24h sur le compte !? ) est parfaitement raisonnable pour un salarié, dont le salaire tombe avec la régularité d’un métronome.
En revanche quand on bosse en indé, l’argent arrive de façon irrégulière : il y a des saisons où “ça tombe”, d’autres moins. Dans mon cas la somme demandée tombe sans problème EN MOYENNE. Mais l’été, devinez quoi, vu que le pays s’arrête, c’est plus calme. Je paye donc une amende parce que … en juillet-août-septembre, les 3600 ne sont pas tout à fait au RDV.

Je prends ça comme un piège à freelance. (et je le prends mal)

Je suppose que je ne suis pas le seul indépendant dans ce cas, à découvrir en ces jours de rentrée cette petite amende mesquine. Côté ING, ça doit bien moissonner sur le dos des freelances en ce début septembre, non ? Voilà de l’argent bien mérité, c’est très classe. Devinez quoi : ce sera pareil en septembre prochain, yeaaaah.

Mais bon, pas de problème : j’avais été prévenu des nouvelles conditions en avril, la banque est dans son droit, j’avais qu’à anticiper. C’est réglo sur le papier.

Donc 2 choses, maintenant :

– je vais prendre à chaque fin de mois le temps de jouer à ce petit jeu idiot “Ai-je bien encaissé ce qu’il faut pour ING, ou bien faut-il que je fasse un virement temporaire, pour que ING ne prenne pas un billet dans ma poche ?

– je vais surtout de nouveau tendre l’oreille pour changer de banque, et en trouver une qui ne pratique pas ce genre de clause minable. C’est dommage, c’est pour cette raison que j’étais venu vers ING. Tu as changé, ING.

Dans mon insensée quête d’absolu, je rêve d’une banque réglo, qui sans aller jusqu’à faire fructifier mon argent, aurait la décence de ne pas m’en taxer.

Comme prochaines conditions d’usage de compte qui payent bien, je suggère une règle “souffler n’est pas jouer” : la banque fait une offre promotionnelle de 20€, si le client ne la saisit pas HOP la banque lui prélève les 20€ ! Et pourquoi pas une condition “Contre-Uno” : si le client n’accuse pas réception d’un texto, HOP… bon vous verrez pour les détails.

Pour les matheux on peut aussi imaginer qu’un versement par mois doive être un nombre premier, ou un multiple du nombre d’or, ça devrait bien rapporter.