Catégories
Illustration Noir & blanc

Ent au printemps

C’est le printemps !
J’ai eu envie de dessiner un Ent assoupi, géant sur lequel la nature continuerait son bonhomme de saison.

Les Ents ce sont ces créatures mi-arbres mi-animales inventées par Tolkien. Mais si, dans “Le Seigneur des Anneaux”, ils font sa fête au méchant Saroumane, pour lui apprendre à couper les arbres… J’en ai caché deux récemment sur cette image.
Bref, aucun lien avec ENT au sens espace numérique de travail, je tenais à éclaircir ce point . Voilà.

J’ai voulu avec cette illustration… un peu trop de choses peut-être ?
J’ai voulu un contraste entre la vivacité éphémère du papillon et de l’écureuil d’une part, et l’ancienneté, l’inertie de l’Ent d’autre part.

J’ai voulu sur le visage de l’Ent, une ambigüité : est-il triste ou paisible ? a-t-il les yeux fermés le temps d’un soupir ou à jamais ?

J’ai même voulu que son visage ne soit pas distinguable au premier coup d’œil, que les détails attirent le regard avant que ne surgissent les traits du géant, comme sur un certain dessin du grand John Howe.

Au final ça a un côté un peu tristus pour un dessin printanier … Il va être temps – c’est la saison – que je me remette à la couleur .

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest