malentendu

8 janvier 2015 : Trois terroristes avec du sang sur les mains demandent au prophète une dédicace : celui-ci leur répond qu’il n’a pas écrit le livre en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.