Catégories
Illustration Noir & blanc

Aux abysses

Suite et fin de la série commencée avec Sous l’océan… Quelques créatures marines supplémentaires, dans un sillon Cthulhu / Lovecraft que je me suis bien régalé à creuser !

Ca a aussi le mérite de changer les idées de l’actualité de ces jours-ci : confinement, paranoïa… l’apocalypse selon les pangolins .
Au fait, rien à voir mais un peu quand même : je me suis revu l’excellent film Abyss de James Cameron (1989), et je réalise qu’il y a pas mal de confinement et de paranoïa dedans. Tout se rejoint, la boucle se boulque, c’est fou.

A mi-chemin entre le poisson des abysses et le dragon des profondeurs, je vous présente…

Le Dragon des Abysses

dragon des abysses - détouré
dragon des abysses – détouré

Je suis parti d’un poisson des profondeurs aux traits marqués (mais pas si exagérés que ça : voyez plutôt la tête cauchemardesque d’un Eurypharynx ), et puis j’ai eu l’idée d’y mettre une peau digne d’un éléphant (car oui, on peut vivre sous l’eau ET avoir la peau sèche et crevassée) mais aussi des phalanges, plein . Des phalanges dans les nageoires, dans les ailerons, et même dans la queue, qui ressemble à une ébauche de main.

Mon tout n’est pas très hydrodynamique, mais au diable la logique.
( Et puis attendez, j’ai fait pire pour le suivant )


PSSSST !

Le Dragon des abysses vous a tapé dans l’œil ?
Repros et goodies sont dispos sur RedBubble.

Le stratège hippocampe

Stratège Hippocampe - détouré
Stratège Hippocampe – détouré

J’ai toujours trouvé ça épatant la façon qu’ont les hippocampes de faire front, d’avancer debout, au mépris de la résistance de l’eau, le torse bombé et tout. Je me doute qu’un tel comportement a des raisons logiques (Mère Nature et Papa Darwin ont TOUJOURS des raisons logiques) mais il y a dans cette posture une fierté, une bravoure, qui force d’autant plus le respect qu’elle est totalement déplacée, en plus d’être d’un anthropomorphisme complet.

J’ai voulu que la créature ait des bras, sans que ça ne soit flagrant de loin. Et aussi qu’elle ait un attitude fière, avec un visage totalement impénétrable.

J’ai cherché à donner aussi une impression de préciosité, qu’on sente une intelligence, inhumaine mais bien là, et une pensée stratégique, d’où le titre de l’illustration. J’ai pensé au personnage de la Reine Alien dans Aliens (1986) film de … James Cameron, tiens, encore lui, 2 ans avant Abyss.

La boucle, vous dis-je.

Un poster, un mug, avec cette oeuvre ? C’est possible via RedBubble.

FacebooktwitterpinterestFacebooktwitterpinterest